Un verre de rosé, pis un parcours différent: récits de femmes courageuses et inspirantes

Un verre de rosé, pis un parcours différent: récits de femmes courageuses et inspirantes
Source: collection personnelle de Joanie 
Morte.
Ça fesse, hen!

C'est un peu le même feeling que j'ai eu lorsqu'on m'a annoncé que ma grand-mère est décédée au mois de juin dernier. La question qui revient souvent: «Est-ce que tu t'y attendais?». On peut dire que oui. Ma mamie (elle préférait ce p'tit nom) était malade depuis quelques années déjà, mais tu ne peux pas t'attendre à ça. Tu t'y prépares lentement. C'est que j'ai tenté de faire à ma façon.

Monique était une femme d'exception. Je te jure, le mot est faible pour la décrire. C'était le genre de personne qui, depuis plus de 25 ans, me téléphonait encore pour me souhaiter bonne fête. Cet échange festif, je l'attendais avec impatience année après année. Avec l'omniprésence des technologies, sa douce voix au bout de fil me «scotchait» un pas pire sourire dans le visage.

Ma belle mamie a été serveuse pratiquement toute sa vie. La meilleure. Au moment de prendre sa retraite du milieu de la restauration, ses clients ont pratiquement rempli la salle à manger pour souligner cet événement. Pas surprenant; elle était tellement attentionnée et avait le cœur plus gros que l'univers au grand complet. Par la suite, comme elle trouvait le temps long et son horaire peu chargé, elle a décidé de travailler dans une garderie. J'admire tellement son énergie et son implication.

Tu sais ce qui est beau dans tout ce processus, c'est que j'ai pu apprendre de merveilleuses choses sur ma grand-mère et sur sa vie. De merveilleuses choses qui me rendent encore plus fière et pleine de gratitude d'avoir pu croiser sa route. Fière qu'elle ait été une femme forte et courageuse. Monique, elle pensait clairement out of the box. Ma mamie a donné du temps pour un centre d'hébergement pour femmes en difficulté, grand-maman ne voulait pas de funérailles, mais bien une réunion entre proches et elle a fait don de son corps à science. Ce n'est pas rien. Tu comprends mieux maintenant? Ça me fait quand même rigoler (rigoler, les yeux plein d'eau) de me rappeler que durant les derniers milles, lorsque quelqu'un lui a proposé de faire sa toilette, elle a répondu: «N'oublie pas les trois F: la face, les fesses et fuck le reste.» #mamamierockaitsolide.

Elle m'a donc inspirée pour cet article. J'ai eu envie de te proposer quelques lectures qui soulignent la force, le courage, la différence, la détermination et la persévérance de femmes exemplaires.

1. Culottées: des femmes qui font ce qu'elles veulent. (tome 1 ou 2) de Pénélope Bagieu

Culottées: des femmes qui font ce qu'elles veulent. (tome 1 ou 2) de Pénélope Bagieu
Source: Renaud-Bray (34,95$)

2. Nos héroïnes: 40 portraits de femmes québécoises par Anaïs Barbeau-Lavalette et illustré par Mathilde Cinq-Mars (une talentueuse artiste de ma région, youpidaiii!)

Nos héroïnes: 40 portraits de femmes québécoises par Anaïs Barbeau-Lavalette et illustré par Mathilde Cinq-Mar
Source: Renaud-Bray (27,95$)

3. Les tranchées #4 de Fanny Britt

Les tranchées #4 de Fanny Britt
Source: Renaud-Bray (10,95$)
Des bons livres qui me font feeler guerrière as fuck, il y en a plusieurs. J't'avoue que je trouve ça pas mal cool des filles qui sortent des sentiers battus et qui kick des culs comme l'a fait ma mamie à plusieurs reprises dans sa vie. Elle n'a pas hésité lorsqu'il s’agissait de faire des choses différemment pis ça, ça me rend ben fière.

Grand-ma', merci d'avoir tracé une route peu ordinaire pour nous. Je te lève pour une dernière fois mon verre de rosé et je te souhaite avec beaucoup d'amour le plus beau des voyages.

Je t'aime.

1 commentaire:

  1. c,est tellement elle que tu decrit c'était ma meilleure amie et elle me manque tellement. moi aussi elle m'a appris beaucoup et elle était toujours la pour moi nous avons partage tellement de choses merci pour le lien ca fait du bien de voir comme elle est encore si presente dans nos cœur.xxx

    RépondreEffacer