vendredi, septembre 20, 2013

3 raisons pour ne pas commencer à se maquiller si tôt

Quand j'étais jeune, je ne m'intéressais pas tellement au maquillage, ni à la mode, ni aux «trucs de grandes». J'aimais bien mieux jouer avec mes Barbie et sauter à la corde à danser. J'ai commencé à porter un peu de mascara et du gloss vers 13 ans environ, seulement à l'occasion. C'est un peu plus tard (16-17 ans) que j'ai acheté mon premier fond de teint et mes ombres à paupières.

3 raisons pour ne pas commencer à se maquiller si tôt
Crédit : Kali9 sur iStockPhoto

Mais aujourd'hui, les jeunes filles semblent vouloir devenir adultes rapidement. Elles suivent les tendances, se teignent les cheveux, s'intéressent aux piercings et aux tatouages... et ce dès le primaire! Il n'est plus rare de voir des fillettes de 10 ans qui arborent un look d'ado ou même de femme. La société évolue, les temps changent. Elles cherchent à s'embellir, faire comme les autres, plaire aux garçons, cacher leurs premiers boutons. Donc la plupart du temps, elles commencent [de plus en plus] tôt à se maquiller.

Je blogue sur les cosmétiques et j'en porte fièrement chaque jour. Toutefois, je crois que chaque chose en son temps et qu'il n'est pas sain qu'une jeune fille ne puisse pas sortir de chez elle sans s'être maquillée. Ce n'est pas supposé être un besoin primordial à cet âge et le maquillage ne devrait qu'être porté à l'occasion seulement en petite quantité.

Voici 3 raisons pourquoi le maquillage n'est pas approprié chez les jeunes adolescentes:


Les problèmes de peaux

Puberté rime bien souvent avec acné et boutons. Il est tentant de vouloir cacher toutes ses rougeurs, mais la plupart du temps, les produits utilisés empirent le problème. Les fonds de teints, caches-cernes et poudres doivent être conçus pour les peaux acnéiques et surtout, ne pas contenir d'huile. L'idéal est de ne rien mettre du tout sur la peau.

De plus, bien des jeunes filles oublient de se démaquiller le soir, car elle ne savent pas les conséquences. Conserver son maquillage la nuit accélère le vieillissement de la peau, tout en obstruant les pores de résidus et de sébum.


Faire des économies

On ne se le cachera pas, le maquillage, ça coûte cher. Surtout quand on est accro! Je me rappelle mon adolescence, où je ne travaillais pas et que mon argent de poche était celle que mon papy me donnait de temps à autres, en plus des quelques billets que je recevais à mon anniversaire et à Noël. Mes dépenses étaient bien calculées et je ne pouvais pas faire ce que je veux et acheter tout ce qui me plait. Alors, j'ai appris à économiser. Au lieu d'acheter du maquillage, pourquoi ne pas garder cet argent pour un projet futur ou pour des études supérieures?


Une béquille pour l'estime de soi

Énormément de jeunes filles ne se trouvent laides et manquent de confiance en elles-mêmes. Bien souvent, le maquillage les aide à se sentir jolies, attirer l'attention des autres (et des garçons!) ou leur permettre de s'intégrer. Toutefois, quand tout ça devient une dépendance, il y a un problème. De nombreuses filles et femmes sont incapables de sortir de chez elles sans maquillage, de peur du regard des autres. Le meilleur moyen de ne pas passer à sa vie à dépendre de cette «béquille» est de commencer à s'accepter et s'aimer au naturel dès le plus jeune âge. Le maquillage devrait être utilisé pour mettre en valeur les traits du visage, non pas les camoufler. Vous êtes toutes belles, maquillées ou pas!

Et vous, à quel âge avez-vous commencé à vous maquiller?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue

Miss Vay est un blog collaboratif basé à Québec qui porte principalement sur la beauté, mais qui s'intéresse aussi à la mode, le lifestyle, les restos et les sorties.

Liens

MiB Awards Miss Vay Beauté

Archives