vendredi, septembre 09, 2016

L'art de donner gratuitement

bénévolat l'art de donner gratuitement
Crédit: Geneviève Girard
Pour mon premier article, j'avais prévu parler de mon week-end dans le Fjord du Saguenay, pis te donner le goût de sortir de chez toi et profiter des derniers rayons de soleil chaud avant que les feuilles changent de couleur, pis que l'automne se pointe le bout du nez.

Mais vendredi 15h40, pognée dans le trafic sur l'autoroute de La Capitale, mon chum pis moi on a rien d'autre à faire que de se rappeler le temps qu'on habitait la belle ville de Québec avant de devenir «TRès Trois-Rivières» (coup de pub pour Tourisme Trois-Rivières!). Ça fait qu'on y va avec un souvenir d'un bon resto, pis l'autre enchaîne avec une anecdote de magasinage le 24 décembre à Place Lau, pis on dérive sur nos vieilles habitudes et notre train-train quotidien de cette époque jusqu'à parler du temps passé à préparer mes rencontres du conseil de quartier. Si t'es en train de te dire: «tu t'en vas où avec tes skis dans ton bain?», patience j'y arrive!

Le conseil de quartier, c'est une petite organisation indépendante de la Ville de Québec qui est en charge de donner son opinion et d'informer les citoyens sur les questions de réglementation de zonage et d'urbanisme. Les membres du conseil de quartier sont élus par les citoyens et travaillent bénévolement. C'est là que ça commence! Avec mes souvenirs, j'ai eu envie de te partager une autre de mes passions: le bénévolat, ou «l'art de donner gratuitement».

Pourquoi parler de bénévolat c'est si important?

Si je te dis que «44 % des canadiens de 15 ans et plus ont fait du bénévolat en 2013 et y ont consacré près de 1,96 milliards d’heures» ce qui représente «un volume de travail équivalent à environ 1 million de postes à temps plein!», ça t'impressionne c'est clair! source : Réseau d'action bénévole du Québec / www.rabq.ca 

Maintenant que t'es convaincu que le bénévolat c'est in, je te donne mes trucs pour t'aider à embarquer dans ce mouvement.

D'abord, dans quelle catégorie tu veux t'impliquer?

Selon mon expérience, y'en a quatre:

  • Humanitaire: celui auquel tout le monde pense quand tu dis que tu es bénévole. Ils t'imaginent en train de discuter avec des personnes âgées dans les CHSLD ou à cuisiner un dimanche matin pour la popotte roulante. De s'investir dans ce type de bénévolat demande une grande dose d'empathie, d'écoute et de réconfort. #merci
  • Engagé: pour faire du bénévolat engagé, il te faut une ou des causes qui te tiennent à coeur. Tu peux inclure les causes sociales comme les différentes fondations (cancer, Mira, enfants malades, suicide, environnement, etc.), la politique et les associations étudiantes (dans les deux cas, évite de spécifier tu fais partie de quel clan dans ton CV, reste vague et tu éviteras peut-être un ras-de-marée!). Bref, n'importe quoi auquel tu crois assez fort pour y investir de ton temps fera partie de cette catégorie de bénévolat. Je l'appelle aussi «engagé» car c'est grâce à lui que la partie «Implication sociale» de ton CV charmera tes futurs employeurs!
  • Scolaire: si comme moi t'es du genre à organiser le bal et les photos de finissants de ta cohorte, tu fit dans cette catégorie. Les campagnes de financement font aussi parties de cette catégorie. Et si t'es vraiment doué à l'école et que tu fais du tutorat, right que c'est du bénévolat scolaire! Avertissement: si tout ce que tu fais à l'université c'est d'organiser les partys de ton département, ça ne compte pas pour du bénévolat #sorry
  • Comité social: au bureau, t'es payé pour accomplir les tâches de ton poste on s'entend, mais si en plus t'aime ça décorer le bureau pour l'Halloween, organiser le party de Noël ou faire des cupcakes pour tes collègues à la St-Valentin on s'entend que c'est du bénévolat! #commentsefairedesamisaubureau

Ensuite, combien d'heures t'es prêt à donner?

Est-ce que c'est pendant une courte période par exemple pendant une campagne de sensibilisation ou électorale? Ou au contraire tu veux t'investir sur le long terme comme par exemple en siégeant sur un conseil d'administration? Y'en a pas un qui est mieux que l'autre, ça dépend de ce que tu veux.

Dernière question à te poser: qu'est-ce que tu retires de ça?

Pour rester motivé, tu devras savoir qu'est-ce qui te motive dans ton mandat de bénévolat. Je te donne des indices: aider la communauté, développer des compétences ou prendre de l'expérience, créer des liens et agrandir ton réseau, etc.

T'as envie de te lancer? Il n'y a pas de secret, parles-en autour de toi, cherche dans ton quartier ou appelle au Centre d'action bénévole le plus près de chez toi... regarde un peu, y'a une cause qui t'attend! 

Je te laisse sur une petite méditation : «Le bénévolat, c’est comme une pomme, le cœur est toujours plus gros que les pépins.» Source : Accès bénévolat Montréal / Parole de Fred Dubé, humoriste


Ah pis promis, mon prochain article te racontera ma fin de semaine passée au Saguenay, mes coups de coeur et tout ce qu'il te faudra pour y séjourner avec autant de plaisir que j'ai pu avoir. Tu me suis?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue

Miss Vay est un blog collaboratif basé à Québec qui porte principalement sur la beauté, mais qui s'intéresse aussi à la mode, le lifestyle, les restos et les sorties.

Liens

MiB Awards Miss Vay Beauté

Archives