samedi, novembre 19, 2016

Montréal culturel: L'Halloween à la Marocaine

Centre culturel marocain de Montréal
Source: Le Centre Culturel Marocain
Le 29 octobre dernier, j'ai été invitée à assister à un spectacle de danse et théâtre dans les somptueux locaux du Centre Culturel Marocain de Montréal. Ce sympathique événement était orchestré par Madame Khadija Jabiry, casablancaise d'origine, mais désormais québécoise et montréalaise d'adoption depuis plus de vingt ans.

Depuis aussi longtemps, elle enseigne à Montréal les danses orientales classiques et folkloriques de différents pays et régions: le baladi égyptien classique et ses divers styles de folklore, le khaleegee du golf persique, et évidemment la danse marocaine pour n'en nommer que quelques-unes. Madame Jabiry a eu l'idée de profiter du weekend de l'Halloween occidental pour faire découvrir un conte oriental marocain au chaleureux public présent ce soir là. Plusieurs sont même venus costumés.

Le scénario du spectacle présenté s'inspirait d'un conte ancien, la légende de «Hayna et de l'ogre Sbae Boul Lebtayne» (aussi appelé «Le lion à la peau de mouton»). À l'instar de nos contes du Petit Chaperon Rouge ou de Blanche-Neige, cette histoire se partage de génération en génération auprès des petits, chaque famille et/ou raconteur y allant de sa version personnalisée.

«Pendant que son fiancé Salem est en voyage, Hayna, avec l'accord de sa maman, va ramasser du bois accompagnée de ses cousines. Mais connaissant son goût pour l'or et les bijoux, le démon Bacha Hammou et sa fille attireront Hayna avec un bracelet pour l'éloigner de ses cousines, la piéger et l'emmener prisonnière des griffes de l'ogre Sbae Boul Lebayne.

L'ogre à la peau de mouton s'endort en retenant Hayna par ses long cheveux pour l'empêcher de s'enfuir. Mais pendant la nuit, une petite fourmi nommée Mimouna parviendra à défaire ses mèches pour la libérer. Malheureusement, sa liberté sera de courte durée, puisque l'ogre et ses démons la rattraperont dans la forêt, mais... Entre temps, la maman a sollicité l'aide de la reine guerrière Daheya Kahena qui accourt à cheval. Épée à la main, la vaillante reine combattra l'ogre jusqu'à la mort. La belle Hayna, enfin libre, pourra épouser son beau Salem et ils vécurent heureux jusqu'à la fins des temps.»

 Crédit photo: Line Godin

Crédit photo: Line Godin 

Crédit photo: Line Godin

La narration de la pièce par Khadija Jabiry, était animée avec musique et danse par les participants: figurants, mais aussi des élèves de son école L'Harmonie de la danse et de l'élégance et quelques danseuses de sa troupe professionnelle Baladi et danses de l'Orient : Tywalline.

La soirée s'est terminée dans la fête avec musique et danse pour tous. Un événement convivial, sans prétention qui a rappelé d'agréables souvenirs d'enfance à certains et qui a fait découvrir une nouvelle culture à d'autres.

Crédit photo: Line Godin

Centre culturel marocain de Montréal
Source: Le Centre Culturel Marocain
Le Centre Culturel Marocain de Montréal
Site web: www.lecentreculturelmarocain.ca
Facebook: www.facebook.com/ccm.daralmaghribcanada

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue

Miss Vay est un blog collaboratif basé à Québec qui porte principalement sur la beauté, mais qui s'intéresse aussi à la mode, le lifestyle, les restos et les sorties.

Liens

Hangar 217
MiB Awards Miss Vay Beauté

Archives