mardi, août 22, 2017

Entrevue avec Valérie Lahaie

Entrevue avec Valérie Lahaie
Source: www.valerielahaie.ca
Vous avez connu Valérie Lahaie à La Voix 2, dans l'équipe d'Éric Lapointe. Une voix d'ange au piano!

Aujourd'hui, elle nous présente son 2e album Étoile anonyme, paru le 10 mai dernier.

J'ai eu la chance de m'entretenir avec elle le 20 juin à la Passerelle de la Scène Lebourgneuf. Une entrevue tout en douceur avec une artiste bourrée de talent à découvrir ou à redécouvrir.


Entrevue avec Valérie Lahaie
Crédit : Marie-Pier Cliche

Tu as sorti ton deuxième album en mai. Comment t’es-tu sentie quand tu l'as eu entre les mains?

C’est comme n’importe quel nouveau projet qu’on met à terme. C’est beaucoup de fierté et en même temps, c’est un regard sur l’année qui vient de passer, avec tout le travail qui a été mis dessus. Beaucoup de fierté et l’espèce de plaisir d’aller plus loin parce que, même si c’est la finalité de la partie studio, c’est juste le début de la promotion pour le propager un peu partout.

As-tu senti la même réaction qu’à ton premier album?

Ce sont deux albums très différents, donc la réaction était un peu différente aussi. Je suis contente parce que, dans les deux cas, ça a bien été. Il y a eu de belles critiques, les gens l’ont bien reçu. J’avais un peu plus peur pour le deuxième, parce qu’il est différent. Je me rends compte que je suis allée plus proche de mon essence, car les gens semblent dire que c’est encore mieux que le premier. C’est sûr que c’est le fun à se faire dire.

On t’a connue à La Voix 2, maintenant tu fais ton propre chemin. Tu étais avec Éric Lapointe, fait-il un suivi de ta carrière?

Oui! Éric et moi, on a continué à écrire ensemble sur les deux albums. C’est toujours mon producteur aujourd’hui. On se voit presque chaque semaine. C’est vraiment quelqu’un d’important dans ma vie.

C’est super! Tu as su bien t’entourer pour cet album, Étoile anonyme. Pourquoi as-tu choisi ces artistes pour t’épauler?

En fait, il y en a que ça allait de soi. La majorité, ce n’est pas la première fois qu’on collabore ensemble. Sandrine Roy, je collabore avec elle depuis que j’ai 12 ans. Jamil, on écrit ensemble à chaque mois. On s’oblige à avoir une discipline de création, donc c’est sûr qu’il allait y avoir des pièces de Jamil. Éric Lapointe, on connaît un peu notre histoire (rires). Zoé Boudreault, on est dans la même boîte d’édition, on s’est croisées à quelques reprises et on tripe sur ce que l’autre fait. Les seuls artistes avec qui ce sont de nouvelles collaborations, c’est Amélie et Alexandre Poulin. Eux, c’est vraiment un coup de cœur que j’avais pour leur talent, et j’ai osé les approcher. J’ai dit : «Hey, vous deux! Je ne vous connais pas, mais je tripe vraiment sur ce que vous faites.» Ça tombe bien, parce que les deux ont aimé ce que j’avais à leur proposer.

À la suite de la parution de ton deuxième album, qui est sorti le 10 mai dernier, quels sont tes prochains projets? À quoi on peut s’attendre de Valérie Lahaie d’ici un an, deux ans?

C’est sûr que la première chose, c’est ce qu’on fait présentement : la promotion, se promener un peu partout. On sillonne le Québec. Demain, on va à Rimouski, après au Saguenay. La semaine passée c’était Sherbrooke, l’autre semaine, c’était l’Outaouais. On se promène partout, c’est vraiment tripant. Après ça, à court terme, c’est de faire le spectacle. Donc, on travaille sur la mise en scène de celui-ci. L’industrie étant ce qu’elle est, il faut avoir beaucoup de formules disponibles : en duo, en band, toutes sortes de choses.

Il y a plein de projets parallèles. Je suis une fille qui n'est pas capable d’arrêter. J’ai un blogue sur mon site que j’ai commencé en même temps que le lancement d’album. J’essaie de publier au moins un article aux dix jours. Il y aura des entrevues avec mes collaborateurs parce que je veux qu'on pousse plus loin le pourquoi du comment. Aussi, j’enseigne. Donc, je fais des articles de formation… Par exemple, hier, j’ai félicité mes finissants à l’école et j’ai mis un article sur la persévérance. C’est mon point de vue – en tant qu’enseignante - sur les jeunes, des trucs pour se préparer à des auditions, etc. Le blogue, c’est un nouveau projet vraiment intéressant.

J’ai aussi des «tournées pour emporter». C’est une formule de spectacle que j’offre : je fais des spectacles à domicile. C’est 45 minutes de spectacle, vraiment intime, en formule solo. Les gens peuvent m’engager s’ils ont 25 invités ou moins, sinon ils doivent passer par mon agence. Je trouve ça vraiment le fun, parce que ça me permet de vivre des moments uniques avec les gens. Je pense au premier concert pour emporter que j’ai donné : c’était pour deux personnes seulement et c’était parce que la dame voulait fêter sa rémission de cancer. Donc, tu imagines combien c’est important, pour elle, ce moment-là. De pouvoir le partager, c’est le sens primaire de la musique. Il y a plein de choses comme ça. J’essaie de bouger le plus possible. Tout ça mis ensemble, ça fait que je me tiens occupée.

«Spectacle pour emporter»... peux-tu aller de Rimouski au Saguenay?

Je peux aller partout! Comment ça fonctionne, c’est un tarif fixe plus un tarif au kilomètre. Alors ça coûte plus cher si vous venez de Rimouski, mais ça reste abordable.

Tu disais que tu es enseignante. Enseignante en musique?

Oui, j’enseigne le piano en privé. Ça fait 10 ans maintenant.

Ces gens-là sont choyés de te côtoyer!

Ils sont bien contents. Surtout maintenant que je sors des albums, ce sont mes fans numéro 1. J’ai une élève qui a aussi fait La Voix. C’est Marielle Varin. Ça à super bien été; elle s’est rendue aux premiers directs. Je suis vraiment fière.

Ton premier album et ton deuxième sont vraiment différents, et j'ai lu dans des articles que tu as eu un gros cheminement entre les deux. Sans entrer dans les détails, ça a été quoi, ce cheminement?

En fait, j’ai beaucoup changé personnellement. Avant, j’étais vraiment sur le party, un peu à gauche, à droite. Il y a des tounes d’ados sur le premier. Il y a eu l’espace de méga tourbillon relié à La Voix. J’étais plus rock’n’roll, mettons. Maintenant, je me suis un peu assagie et je suis revenue aux sources de mes inspirations musicales. Mon style de prédilection, c’est le jazz, la musique classique. Je pense que ce style posé, je l’ai retrouvé en étant dans une relation de couple stable. Toutes les choses qui se placent : je n’habite plus chez mes parents. Tout ce qui fait que je me sens plus assumée, plus mature. On devient sage en vieillissant. Ceci dit, ça veut pas dire que je ne redeviendrai pas crazy dans le prochain! Mais c’est vrai que je me sens vraiment plus posée, par les temps qui courent.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la prochaine année?

Du bonheur! C’est vague, mais de la liberté. Ouais, du bonheur et de la liberté, parce que c’est vraiment de ça dont j’ai besoin. Peu importe comment ça s’obtient, si je me sens libre et que je me sens bien. Tout le reste va avec. Et la santé! (rires)

Un message pour tes fans? Qu’est-ce que tu aimerais leur dire?

Merci d’être encore là. Merci à ceux qui s’intéressent encore à ce que je fais. Je sors d’une grosse télé-réalité et ceux qui sont encore là, ils sont là pour les bonnes raisons et je les apprécie particulièrement. Alors merci d’être encore là!

***

Tu désires voir Valérie en concert prochainement ? Elle sera à Granby le 25 août prochain. Pour être au courant des prochaines dates à venir, consulte son site internet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue

Miss Vay est un blog collaboratif basé à Québec qui porte principalement sur la beauté, mais qui s'intéresse aussi à la mode, le lifestyle, les restos et les sorties.

Liens

MiB Awards Miss Vay Beauté

Archives