Ce que j'ai pensé du spectacle «Monsieur» de Phil Roy

Spectacle Humour Phil Roy Monsieur
Courtoisie
Ce n'est pas pour rien que Phil Roy est l'un des humoristes préférés des ados en ce moment. En plus d'animer l'émission phare à Vrak TV, ALT (Actualité Légèrement Tordue), l'humoriste a lancé en 2017 son tout premier one man show, intitulé Monsieur. Et je vous jure que celui-ci atteint directement son principal public cible : les ados et les jeunes adultes.

J'ai eu la chance d'assister à sa représentation du 3 mars dernier au Théâtre Saint-Denis, à Montréal.
Dans Monsieur, Phil Roy blague sur le fait que veut, veut pas, à 29 ans, il devient tranquillement un adulte, un monsieur, même si bon... il garde toujours son coeur d'adolescent.

Bref, les jeunes et les éternels adolescents se retrouveront dans les anecdotes de l'humoriste : il parle de l'achat récent de son premier condo, de la relation privilégiée qu'il a avec sa mère, de quelques niaiseries de jeunesse et, un segment tout particulièrement hilarant, de ses souvenirs du secondaire.

D'ailleurs, ceux qui sont allés à l'école secondaire au début des années 2000, bien avant l'arrivée des tablettes et des tableaux tactiles, vont tellement comprendre ses jokes! Les fameuses acétates qui nous plongeaient dans le noir durant le cours de mathématique, les lunchs qui étaient absolument «interdits» d'être placés dans une boîte à lunch avec ice pack parce que c'était tellement plus «cool» dans un vieux sac de plastique, les trois types de prof : la «chix», le trop «cool» et «celui qui est détesté par tout le monde»... j'ai personnellement eu une image pour chaque blague qu'il a racontée, étant moi aussi passée par une polyvalente typique de banlieue dans les mêmes années.

Dans tout spectacle, il y a bien sûr des points négatifs. J'avoue que j'étais déjà une fan de Phil Roy (surtout à la radio ou dans le temps qu'il jouait dans SNL Québec), alors j'ai ri du début à la fin de son spectacle. Toutefois, mon copain qui m'accompagnait et qui est un peu plus vieux n'a pas compris toutes les références à l'école secondaire, et donc, il a un peu moins ri. Également, il ne faut pas être trop sensible des oreilles, car Phil Roy s'exprime comme les jeunes, et ajoute souvent des mots disons colorés comme «bitches» ou «fucking».

Mais somme toute, ce fut 1h30 de plaisir et de rires! À voir entre amis, en couple ou même avec ses parents!

P.S. J'ai vérifié sur son site web philroy.ca et sa tournée se poursuit au moins jusqu'en janvier 2019! Plusieurs dates sont disponibles un peu partout au Québec dont à Montréal, Brossard, Québec et Sherbrooke!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

@templatesyard