C'pas neuf, mais c'pas laite: mon amour pour les vêtements usagés

mon amour pour les vêtements usagés
Source: Pexels
J'ai une relation vraiment particulière avec les friperies ou ce genre de boutique. J'éprouve clairement beaucoup trop d'excitation lorsque je tombe sur un morceau avec un prix aussi bas. J'ai l'impression que ces pièces ont une personnalité particulière avec tout ce vécu qu'elles cachent. Je prends parfois un malin plaisir à m'imaginer les personnes qui, avant moi, ont porté fièrement ce chandail, cette robe ou ce pantalon. Est-ce que c'était pour le boulot, pour une première date ou simplement pour aller faire un pique-nique par un beau dimanche ensoleillé? Dans mon p'tit cœur, je ressens aussi une certaine fierté de prioriser le recyclage.

Dans mon article, je te partage donc mes endroits ou les sites que je préfère afin de te procurer à ton tour des morceaux uniques.

1. Purr Vntg

Une trop chouette petite boutique ayant une des plus belles vitrines de Trois-Rivières. Si tu n'es pas du genre à aimer chercher pendant de longues heures dans les friperies, c'est ta place. Purr Vntg combine les beaux vêtements usagés, les objets déco magnifiques et les créations québécoises. Je te conseille de suivre leur compte Facebook, leur page Insta ou les deux. C'est un bonheur pour les yeux de voir leurs propositions de look.

Je te partage mon coup de cœur des dernières semaines.

Purr Vintage vntg friperie boutique
Source: Facebook Purr Vntg

2. L'appli Upcycli

Une nouvelle application mise en ligne depuis le 8 mars dernier, te permet de faire une Marie Kondo de toi-même. Upcycli te propose une communauté au sein de laquelle tu peux vider ton garde-robe et vendre les morceaux que tu ne portes plus. Au passage, tu peux en profiter pour y faire un peu de shopping. Imagine-toi un regroupement de petites annonces destinées principalement à la mode. La plateforme est très facile d'utilisation. Tu peux la télécharger dans l'App Store ou le Google Play Store dès maintenant.

Fait intéressant, derrière cette forme d'économie circulaire se cache cinq jeunes entrepreneurs qui ont décidé d'implanter ce beau projet au Québec tout d'abord. Gageons que Upcycli fera rapidement des p'tits à la grandeur du Canada.

Upcycli friperie boutique
Source: Facebook Upcycli

3. Le Marketplace de Facebook

Si tu as un peu de temps devant toi et que tu aimes te transformer en recherchiste pendant un instant, le Marketplace est ton ami. Cet exercice demande un peu plus d’investissement, parce que c'est comme un énorme marché aux puces, mais tu peux y faire de très belles trouvailles dans ton coin. J'aime beaucoup aussi l'option de pouvoir chercher dans un rayon très défini de ma maison (par exemple à une distance maximale de 60 km). Quand j'ouvre cet onglet, Facebook me propose automatiquement les nouveaux articles dans ma ville. Quelques mots envoyés dans la messagerie instantanée et l'affaire est ketchup.

Le Marketplace de Facebook
Source: Ère Numérique

4. Depop

Cette deuxième application est une source d'inspiration inépuisable. C'est également une plateforme dans laquelle c'est possible de vendre ou d'acheter des vêtements ou des accessoires, mais ici c'est applicable dans le monde entier. Personnellement, je m'y perds plus facilement, mais j'aime beaucoup l'utiliser pour regarder les looks très colorés des utilisateurs. L'application se permet de te suggérer des morceaux qui pourraient te plaire en te demandant tout d'abord de sélectionner des styles que tu aimes bien. Ensuite, c'est facile pour toi de suivre des vendeurs qui concordent avec tes intérêts. Bien joué Depop!

Depop  application
Source: Apple-Itunes

5. Kapara

Je suis tombée par hasard sur cette friperie en ligne lors de mon «fouinage» quotidien sur Insta. J'AI CAPOTÉ! Une pluie de morceaux vintage. Je meurs. Plus aucune raison d'acheter des vêtements neufs quand tu peux visiter une friperie à même ton salon. Quel concept génial. Tout est en ligne. J'ai également été très touchée lorsque j'ai réalisé que Kapara redonne à différents organismes sous forme de dons. J'ai presque pleuré (si tu me connais, tu sais que je n'exagère même pas ici).
Kapara Vintage friperie boutique
Source: Facebook Kapara Vintage
On pourrait se faire la morale pendant des heures sur le fait que l'industrie de la mode pollue énormément, oui c'est vrai. C'est aussi vrai que magasiner dans les friperies c'est aidant pour la société de demain, mais je t'avoue que (peut-être un peu égoïstement) je retire un plaisir assez personnel à magasiner dans ce genre d'endroit. Imagine-toi le bonheur que tu vas avoir de dire fièrement à Kim, la réceptionniste qui te gosse, à quel point t'as dont ben pas payé cher ce nouveau chandail que tu portes pour lequel elle ne cesse de te faire des compliments. Sans blague, c'est plutôt satisfaisant de trouver un morceau à ton goût, unique et peu dispendieux. Ose sortir du lot, let's go!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire