Recevoir avec chic cet automne grâce à Jamie Oliver!

Jamie's friday night feast jamie oliver livre recettes
Pour mon premier article à titre de collaboratrice pour Miss Vay, il était tout naturel pour moi de parler bouffe! J’adore me retrouver avec famille et amis autour d’une belle table. Avec l’automne qui est à nos portes, pour celles qui, comme moi, n’ont pas de grande cour pour recevoir à l’extérieur durant les chaudes soirées d’été, c’est le temps de ressortir sa belle vaisselle et distribuer les invitations.

J’ai mes classiques et mes incontournables en cuisine, mais j’aime toujours renouveler mon répertoire. D’où ma récente acquisition, le tout dernier livre de Jamie Oliver, Jamie’s Friday Night Feast. On cuisine tous les vendredis soirs avec Jamie cuisine et ses amis célèbres : Sienna Miller partage sa recette de ragoût de canard sur pâte, alors que Kate Hudson concocte son vindaloo de porc fumé et épicé. Un beau livre en perspective qui propose plusieurs recettes exotiques aux saveurs indiennes et des îles.

MES critères:
  • Ingrédients faciles à trouver;
  • Recettes simples (des recettes pour des ingrédients à l’intérieur de la recette principale, ça épuise et ça étire le temps de préparation);
  • Résultat goûteux, évidemment!
  • Faire des découvertes d’épices, d’aliments, de façon de faire, etc.
Jamie's friday night feast jamie oliver livre recettes
Crédit photo: Valérie Colin
J’ai donc essayé deux recettes de fruits de mer : Salt & Pepper Squid, des calmars au sel et poivre et Scallops for Kitty, des pétoncles, avec pancetta croustillante, anchois, broccolinis sur haricots blancs.

Salt & Pepper Squid

Jamie's friday night feast jamie oliver livre recettes
Crédit photo: Valérie Colin
  • Simple à priori, la recette demande plusieurs étapes de préparation plus ou moins nécessaires tant au niveau de la coupe des calmars et que des oignons verts. Jamie aime une belle présentation, mais cela a un prix.
  • Tous les ingrédients étaient faciles à se procurer, à part le poivron blanc que j’ai substitué pour du rouge.
  • Ici, j’ai pris des libertés sur les ingrédients demandés en omettant la menthe: une décision purement personnelle, car j'en suis fan seulement dans les mojitos!

Verdict: Les calmars étaient excellents! Le vinaigre de vin blanc à la toute fin rehausse les saveurs du mollusque. Ce plat est une excellente entrée ou bouchée à grignoter durant l’apéro. Comme les piments chilis sont frits au côté des calmars, chacun décide à sa guise d’en manger pour rendre une bouchée plus épicée.

Jamie's friday night feast jamie oliver livre recettes
Crédit photo: Valérie Colin

Scallops for Kitty

Jamie's friday night feast jamie oliver livre recettes
Crédit photo:Valérie Colin
J’avais particulièrement hâte de faire cette recette de pétoncles. Ici aussi, j’ai dû faire quelques substitutions, car je n’ai pas trouvé les haricots borlotti et de broccolinis en épicerie. Qu’à cela ne tienne, j’ai opté pour les haricots cannellinis et j’ai utilisé des brocolis réguliers que j’ai coupés en petits bouquets.

  • La petite vinaigrette aux anchois pour les broccolinis était excellente et je l’ai utilisée sur le plat en entier.
  • Beaucoup de texture et de saveurs dans ce plat: le croquant et le salé de la pancetta, le moelleux des pétoncles et des haricots, les anchois qui réveillent les broccolinis et le romarin qui parfume le tout.

Verdict: J’ai eu une petite déception pour ce plat pour lequel j’avais des hautes attentes. Malgré une belle prémice et de beaux ingrédients, la recette est un peu tombée à plat. Peut-être une cuisson plus longue des haricots pour qu’ils absorbent plus de saveurs?

Jamie's friday night feast jamie oliver livre recettes
Crédit photo: Valérie Colin
Verdict final: Les deux recettes que j’ai testées étaient assez simples et le résultat somme toute satisfaisant. Il me tarde tout de même de mettre à l’épreuve les autres recettes dont regorge ce livre. Jamie mise ici sur des recettes accessibles malgré le niveau de difficulté qui peut varier. Mijotés, plats plus légers ou recettes estivales se succèdent.

Quant aux ingrédients parfois plus difficiles à trouver, il faut garder en tête que Jamie et plusieurs de ses invités sont britanniques. S’ils utilisent des ingrédients locaux, il ne faut pas hésiter à faire des substitutions.

Monsieur Oliver n’en est pas à ses premières armes. Après de multiples émissions sur Food Network et une dizaine d’ouvrages publiés, on sent bien ici le désir de piquer l’attention de son public en mettant de l’avant des célébrités. Heureusement, ça ne nuit pas au contenu et son empreinte reste bien vivante au fil des pages et dans le choix de recettes. Bref, ce n’est pas le livre de l’année, mais il reste définitivement une belle addition à une collection déjà existante!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire