J'ai 31 ans, pis j'apprends à dire "fuck off"

J'ai 31 ans, pis j'apprends à dire "fuck off"
Source: Pexels
J'ai eu 31 ans le 6 novembre dernier. Comme à chaque fois que je vieillis d'un an, je me lance dans une réflexion quasi existentielle. Sincèrement cette année, mon questionnement s'étend un peu plus longtemps. Je pourrais tenter de te faire accroire que je m'en sacre de gagner en âge, mais ce n'est pas le cas. Je ne vire pas folle non plus, je fais plutôt des prises de conscience. C'est cliché, mais c'est ça.

Je suis le genre de personne qui aime souligner TOUT ce qui peut être souligné. Pour moi, chaque jour est un grand jour. Cette année, je ne voulais pas de cadeau, ni de grosse festivité. J'avais plutôt envie de petits bonheurs qui me feraient simplement plaisir. J'ai envie de prendre soin de moi. C'est tough, mais j'ai ben espoir d'y arriver. À l'approche du temps des Fêtes, durant lequel tu risques de vouloir prendre des bonnes résolutions, j'ai envie de te partager ce qui, moi, m'a fait du bien.

1. Le livre Celle qui a dit Fuck: journal d'une imparfaite qui décide d'en finir avec les prises de tête

Quand je tourne les pages de ce bouquin, j'ai l'impression de lire le récit de ma meilleure amie ou même le mien. Alice et moi, on pourrait clairement se partager un collier BFF qui vient de chez Ardène. Cette lecture est simple, efficace et drôle. Si comme moi, tu es maître ceinture noire dans l'art de te sentir coupable pour pas grand chose, alors ce livre est pour toi.

En plus, les illustrations sont trop chouettes!

Le livre Celle qui a dit Fuck: journal d'une imparfaite qui décide d'en finir avec les prises de tête
Source: Renaud Bray (31,95$)

2. Me payer des séances chez un psy 

Ce n'est pas juste pour les fous, tsé!

3. Arrêter mon cours d'espagnol 

En parlant de culpabilité...

Au mois de septembre dernier, je me suis inscrite à un cours d'espagnol pour le plaisir. J'ai toujours aimé apprendre. Les autres étudiants étaient gentils et l'enseignante hyper compétente. Au fil des semaines, j'ai réalisé que tout le «avant d'aller au cours» ne me créait absolument aucun plaisir et que je me mettais une pression énorme à tenter d'inclure des périodes d'étude pour ce cours à mon agenda. Un soir, je me suis rappelée la raison pour laquelle je m'étais inscrite à cette classe. C'était pour le fun et visiblement je n'en retirais pas tant que ça. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai écrit à l'administration et j'ai arrêté le cours. Je le reprendrai ultérieurement si le cœur m'en dit. Ce qui n'est pas pire dans tout ça, c'est que maintenant, je comprends quelques phrases des tounes de Daddy Yankee. ¿Cómo te llamas, baby?

Dans l'optique de mieux m'organiser et de me créer moins de stress en gérant comme une poule pas de tête mon horaire, j'ai décidé de m'offrir un agenda. J'ai eu un gros crush pour celui-là.

Motivop agenda
Source: Motivop

4. Me donner le droit de ne rien faire 

C'est ben plus facile à écrire qu'à faire, mais j'y travaille. Ce qui me permet de décrocher, c'est de prendre un bon bain chaud. Comme j'ai la peau hyper fragile, je n'osais pas utiliser de bombes de bain ou de trucs du genre, par peur de me ramasser comme un petit homard avec de l'urticaire. Lors de ma récente visite au Central Pop, j'ai découvert la compagnie D'amour et d'eau fraîche. J'ai eu un énorme coup de cœur pour l'entrepreneure, mais également avec ses produits qui sentent le ciel et qui ne font pas du tout réagir ma peau. Yeah! J'utilise la bombe effervescente hibiscus et agrumes en plus du savon au sel de mer.

Savonnerie D'amour et d'eau fraîche
Source: Boutique Etsy Savonnerie D'amour et d'eau fraîche 

5. Faire un giga ménage de mes réseaux sociaux 

J'ai envie de m'entourer de gens inspirants et non de déprimer face aux bombardements de stories de vie pseudo parfaite. #paslavraievie

Toi, quels moyens mets-tu en place pour prendre soin de toi?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire