lundi, février 22, 2016

4 astuces pour grignoter moins en soirée

chips salsa guacamole tortillas collation

Attention! Je le dis tout de suite: les fringales de soirée n'ont rien de diabolique. Avoir un petit creux, si on est actif et qu'on n'a pas suffisamment mangé au souper, c'est tout à fait normal!
En revanche, si croustilles, biscuits et compagnie vous accompagnent invariablement pendant l'écoute de vos émissions de fin de soirée, vous gonflent le ventre et vous donnent des cauchemars pendant la nuit, il y a un problème. Lorsque les fringales nuisent à votre sommeil et à votre santé, il est temps de chercher à modifier vos habitudes. Voici quelques trucs pour vous aider!

1. Choisir des collations plus santé.
Ceci fonctionne surtout lorsque c'est le fait de manger qui vous taraude, plutôt que l'appétit. Au lieu d'avaler un sac de Doritos ou la moitié d'un paquet de Oreos, prenez un fruit ou un petit bol de yogourt. Au lieu de boisson gazeuse ou d'alcool, servez-vous un verre de jus, de lait ou d'eau.

Mon truc perso: je suis une mangeuse compulsive de pop-corn. Au lieu des sachets commerciaux faciles à préparer mais pas très bons (et surtout, plutôt chers à la longue!), j'ai investi dans une machine qui me permet de souffler la quantité de grains que je veux. Je contrôle la quantité de beurre que je veux (et sa qualité!).

2. Souper plus tard.
Si vous vous couchez plusieurs heures après le repas, votre système digestif a le temps de faire tout son travail et de réclamer d'autre carburant avant que vous ne soyez couché. La fringale correspond alors à un véritable signal de la faim. Si vous avez des enfants, c'est plus complexe à gérer, mais vous pouvez essayer de les faire souper tôt et de manger une fois qu'ils sont couchés.

Mon truc perso: je dîne tôt au travail, j'ai donc faim dès que je rentre du travail. Au lieu de souper et de manger à nouveau plus tard, je prends une collation en arrivant et je décale l'heure du souper. Lorsque je prends le repas à 19h plutôt que 17h, ça fait toute la différence!

3. Boire de l'eau.
L'Université de Sherbrooke le dit: «boire suffisamment de liquides assure que le signal de la faim et le signal de la soif ne se brouillent pas.» Si vous pensez avoir faim, commencez par boire un verre d'eau. Vous êtes peut-être seulement déshydraté! Si c'est véritablement votre appétit qui se manifeste, le signal persistera.

Mon truc perso: je traîne une bouteille d'eau partout et je prends quelques gorgées à intervalles réguliers. C'est moins pénible que d'avaler tout un verre d'un coup!

4. Occuper son esprit et ses mains.
Vous n'avez pas faim mais vous ouvrez quand même un sac de chips? Si vous mangez par ennui, le seul truc est de ne plus vous ennuyer. Par exemple, si regarder la télé ne vous stimule pas assez, éteignez-la. Sortez marcher ou courir, dessinez des mandalas, triez de la paperasse, peignez une toile, etc. Ou alors, faites des redressements assis tout en écoutant votre émission. L'idée est de bouger.

Mon truc perso: lorsque j'ai envie de grignoter juste pour m'occuper, je fais le ménage. Balai, vaisselle, rangement... Plate de même! Mais ça a le mérite d'être productif et de me changer les idées!

Photo prise sur Freerange Stock par Theodore Moore.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue

Miss Vay est un blog collaboratif basé à Québec qui porte principalement sur la beauté, mais qui s'intéresse aussi à la mode, le lifestyle, les restos et les sorties.

Liens

Hangar 217
MiB Awards Miss Vay Beauté

Archives