5 stratégies pour se motiver au sport

5 stratégies pour se motiver au sport
Crédit: Nathan Cowley, Pexels
Il y a cinq mois, je me suis inscrite au gym pour la première fois de ma vie. J'avais décidé de me mettre au sport sérieusement. Mais, comme je ne savais pas si j'allais tenir le coup longtemps, j'ai pris un abonnement de 6 mois. Pendant au moins 4 mois, je suis allée au gym 3 fois par semaine, assidûment.

Il y a un mois, les vacances. la maladie et ensuite un changement d'horaire ont fait que j'ai diminué la cadence. Et j'en suis déçue, car j'étais vraiment partie sur une bonne lancée. Il me faut donc penser à de nouvelles stratégies pour me motiver à continuer ma bonne habitude.

Voici les stratégies que j'ai trouvées pour ma motivation:

Alterner les activités

Pendant mes vacances, je ne voulais pas me pointer au gym, car cela impliquait une perte de temps. En fait, mon gym se situe à côté de mon emploi, ce qui est parfait quand on travaille, mais lorsque l'on est en congé, on veut rester loin du boulot! Mais je voulais quand même rester active. J'ai donc fait des entraînements que j'ai pris sur YouTube, que je suivais dans mon salon. Aussi, depuis, je me suis mise au jogging. C'est parfait, car on peut en faire n'importe où: c'est donc mon activité de fin de semaine.

Trouver le bon moment

Depuis que j'ai changé d'horaire de travail, je trouve un peu difficile de me rendre à la salle de sport. Avant, je commençais le boulot à 10h, ce qui était parfait pour m'entraîner, puis me rendre au travail. Maintenant, je commence plus tôt, et je dois me rendre à l'entraînement après le boulot. Je trouve cela moins efficace, car j'ai plutôt envie de retourner à la maison! Mais ça me convient mieux que de me lever à 5h du mat!

S'armer d'une bonne bande sonore

Dernièrement, j'ai téléchargé de nouvelles chansons pour ma playlist de sport. C'est simple, mais vraiment efficace. Lorsque je cours ou que je fais du tapis sans musique, le temps paraît tellement plus long, et je suis plus encline à arrêter plus tôt, par ennui. Mais des chansons rythmées et entraînantes, au contraire, donnent un boost d'énergie pour continuer!

Noter ses progrès

Depuis le mois de mai, j'écris presque tous mes entraînements. Ce qui me permet de noter mes progrès. Si vous êtes moindrement compétitive, cette façon de faire sera très efficace pour vous. Cela me permet aussi de constater que même si je n'ai pas été aussi assidue au gym maintenant que je fais d'autres activités, je n'ai pas perdu ce que j'avais gagné. Je soulève les mêmes charges, et mon rythme cardiaque est sensiblement le même. Certes, mes progrès ont stagné durant les dernières semaines, mais le fait de voir que tout n'est pas perdu m'aide à ne pas me démotiver. Je ne jette pas la serviette en disant que de toute façon, c'est fichu, car ce n'est pas le cas.

Oublier la perfection

Dans mon cas, et je ne suis sûrement pas la seule, je dois oublier la mentalité du «tout ou rien». Des fois, je n'ai pas envie de faire un gros entrainement. J'ai ma journée dans le corps. C'est dans ces moments qu'il faut se dire qu'il vaut mieux en faire un peu que pas du tout. De cette façon, on ne perd pas l'habitude (qui est primordial dans une remise en forme!), et bien souvent, en commençant, on trouve une erre d'aller et finalement, on en fait autant que d'habitude.

Si vous avez d'autres stratégies pour votre motivation sportive, je suis toute ouïe!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

@templatesyard