J'ai fait un collier mala

Collier mala spirituel équilibre mauvaises énergies

La semaine dernière, j'ai participé à un atelier afin de confectionner mon propre collier mala.

J'ai entendu parlé de ces colliers à travers les divers vidéos spirituels que je regarde parfois sur YouTube, sans jamais me poser plus de questions sur ce que c'était.

Mais je trouvais cela beau. J'en avais vu dans ma boutique hippie préférée pour environ 40$, j'ai failli flancher et en acheté un, mais je suis bien contente de m'être retenue.

Car, il y a quelques semaines, sur la page Facebook de l'Atelier-Boutique Zunik, est apparu une annonce pour un atelier de création de mala à la façon gaspésienne. Je trouvais que cela était l'occasion d'avoir un lien personnel avec mon mala, plutôt que seulement un lien de consommation. De plus, l'atelier comportait une initiation et un rituel à faire ensuite avec son mala.

Les colliers mala sont des outils de prière ou de méditation tibétains, un peu à la manière des chapelets catholiques. Ils comportent 108 perles de bois, qui ont diverses significations pour les bouddhistes (108 positions du yoga, 108 épreuves de Bouddha pour atteindre l'illumination, etc.)

Les 108 perles de bois sont ensuite divisées par des pierres semi-précieuses. Dans notre collier mala gaspésien, il y a 112 perles, car cela fait que la bille Guru, qui est la grosse bille au bout du collier, puisse tomber directement sur notre coeur. Les perles semi-précieuses permettent de diviser les perles en groupe de 14, ce qui correspond aux jours entre les nouvelles lunes et pleines lunes. Car ici en Gaspésie, notre rythme de vie est très rattaché à la terre et à la mer, et donc par conséquent, les cycles lunaires.

Dans mon collier, j'ai choisi des pierres de lune, qui représentent la féminité, des agates roses et vertes, qui signifient la stabilité intérieure, et des howlites, qui sont les pierres de l'équilibre du Yin et du Yang. On égrène le mala, un peu comme un chapelet, en prenant le temps de se ressourcer, se centrer sur sa respiration. On peut aussi réciter un mantra, une sorte d'hymne sacré.

Comme le mala est un outil spirituel, qui nous aide à nous recentrer, il peut absorber les mauvaises énergies. Pour le débarrasser de ces mauvaises énergies, plusieurs formes de nettoyage s'offrent à nous, mes préférées étant la lumière de la lune, ainsi que la fumée du palo santo ou d'encens.

Quelles sont vos pratiques spirituelles préférées? Utilisez-vous un collier mala?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

@templatesyard